Le gain d’énergie solaire

Qu’est-ce que c’est?

Le gain d’énergie solaire est la contribution positive au chauffage de l’intérieur de la bâtisse grâce à l’énergie solaire passant à travers une structure en verre.   

Emplacement et orientation

L’emplacement des vitrages à même la bâtisse et leur exposition sont des facteurs importants qui affectent le gain d’énergie solaire. Celles exposées au sud génère un gain d’énergie solaire car le soleil est bas du côté sud. Celles exposées au nord ne seront pratiquement jamais directement exposées au soleil l’hiver et génèrent habituellement une perte nette d’énergie solaire. Les portes d’entrées et puits de lumière exposés au sud et à l’ouest peuvent engendrer un excès de chaleur causé par le gain d’énergie solaire par des après-midi chauds et ensoleillés.

 

 

Conception

Un facteur simple et pourtant souvent ignoré affecte le gain d’énergie solaire : c’est la surface vitrée totale. Une surface vitrée dotée d’un grand cadre et de multiples panneaux séparés par des meneaux et des petits bois possède une plus petite surface vitrée totale et capte moins d’énergie solaire qu’une surface vitrée unique de même taille mais dotée d’un cadre plus étroit et non divisée. Plus la surface vitrée est grande par rapport au cadre, plus la quantité de lumière passant à travers est grande et plus le potentiel de gain d’énergie solaire est élevé.

 

 

Choix de vitrage

Un vitrage simple permettra de faire pénétrer un maximum de lumière et d’énergie du soleil. Le double vitrage, comparé au vitrage simple, réduit le gain d’énergie solaire d’environ 10 %. Et un triple vitrage le réduit de 10 % supplémentaire, soit 20 % de moins qu’un vitrage simple. Toutefois, il est important de comprendre que ces gains en résistance thermique offerts par les portes d’entrée et les puits de lumière à double ou triple vitrage par rapport à celles à vitrage simple sont largement contrebalancés par la diminution du gain d’énergie solaire.

 

Coupe-froid

Les technologies telles que le revêtement à faible émissivité, peuvent également réduire le gain d’énergie solaire de 10 à 40 % pour les unités à double vitrage selon le type de revêtement.

 

Ombrage

L’ombrage peut également affecter le gain d’énergie solaire. Les porte-à-faux et les plantes à feuilles caduques bien situés devant les portes d’entrée, les portes-fenêtres coulissantes et les puits de lumière exposés au sud et à l’ouest formeront une protection contre l’excès de chaleur l’été tout en offrant un gain d’énergie solaire bénéfique pendant les mois d’hiver.

Les rideaux et les stores peuvent permettre de régler la quantité de lumière entrant dans la bâtisse et limiter la perte de chaleur lorsque le ciel est couvert. Laisser les rideaux ouverts les jours d’hivers ensoleillés permet de maximiser le gain d’énergie solaire puis les fermer la nuit ou les jours où le ciel est couvert réduit la perte de chaleur. Une attention toute particulière doit être accordée à l’installation afin de permettre une circulation d’air adéquate entre le rideau et la surface vitrée pour éviter la condensation.