Enduits à faible émissivité

Qu’entend-on par faible émissivité?

Le verre ordinaire possède un haut indice d’émissivité, c’est-à-dire qu’il laisse traverser facilement l’énergie solaire. Malheureusement, il laisse tout autant passer la chaleur vers l’extérieur par le biais d’un phénomène appelé radiation.

Un enduit à faible émissivité est une mince couche de métal transparent, d’une épaisseur d’à peine quelques atomes, appliqué sur la surface du vitrage. Dans une fenêtre typique à double vitrage, il est appliqué sur une surface entre les deux vitres.

 

Low-E

Comment ça fonctionne?

L’enduit à faible émissivité est perméable à l’énergie solaire de courtes longueurs d’onde qu’il laisse passer à l’intérieur. Toutefois, il réfléchit la chaleur qui émane des objets dans la pièce, réduisant ainsi de façon marquée les pertes de chaleur par radiation. (ANIMATION)

Une fenêtre à vitrage double dotée d’un enduit à faible émissivité possède à peu près la même valeur isolante que celle d’un vitrage triple sans enduit. L’enduit à faible émissivité améliore à lui seul la valeur R, de R-2 à R-3.

Il existe divers types d’enduits à faible émissivité comportant leurs propres caractéristiques, dont l’émissivité, la transmittance et le coefficient de gain d’énergie solaire. Au Canada, en général, l’enduit de choix serait celui d’émissivité afin d’améliorer le rendement énergétique des fenêtres. Il faut s’assurer d’exiger l’enduit adéquat pour le type approprié de fenêtre.