Fixation en permanence

Cales

On utilise des cales pour immobiliser la fenêtre en place. Elles permettent au poseur de s’assurer que la fenêtre est d’équerre, de niveau et d’aplomb, tout en formant un support robuste.

Les cales devraient être d’environ 50 mm (2 po) de largeur et disposées par paire à chaque point de calage, l’une insérée de l’intérieur et l’autre de l’extérieur pour créer un soutien uniforme sur toute la profondeur du cadre. Les cales de cèdre doivent être en cèdre de grade 1, au moins, pour minimiser les risques de fissures.

La première étape consiste à insérer des cales sous l’appui et à mettre la fenêtre de niveau à l’horizontale. Règle générale, on place les cales à intervalles de 400 mm (16 po).

Une fois la fenêtre de niveau à l’horizontale, l’installateur doit la mettre de niveau à la verticale et l’assujettir en insérant des cales de chaque côté entre le cadre et l’ouverture. Les cales doivent être disposées près du haut et du bas, ainsi qu’au centre, et elles doivent être distancées de tout au plus 600 mm (24 po). Il ne faut pas insérer des cales là où elles risquent de comprimer le cadre.

Dans la plupart des cas, on ne doit pas utiliser de cale le long du haut du cadre car les mouvements normaux de l’édifice peuvent affecter le bon fonctionnement de la fenêtre.

Une dernière vérification

Une fois la fenêtre bien en place avec des cales, mais avant de la fixer en permanence, il faut vérifier une dernière fois si elle est de niveau, d’équerre et d’aplomb, horizontalement et verticalement, et si tous ses composants mobiles et mécanismes de verrouillage fonctionnement adéquatement, sans entrave.

Attaches

Les attaches de choix sont des vis anodisées ou antirouille. Elles doivent être insérées dans le centre de chaque cale ou dans la bride de clouage s’il y en a une.

Une fois fixée, on s’assure à nouveau que la fenêtre est toujours de niveau, d’équerre et d’aplomb et que tous ses composants mobiles et mécanismes de verrouillage fonctionnent toujours bien, sans problème. On poursuit en coupant les extrémités protubérantes des cales et en isolant.