Les maisons sont des systèmes énergétiques

La maison est un système consommateur d’énergie doté de ces éléments :

  • Le chauffage de l’espace
  • Le refroidissement de l’espace
  • L’éclairage
  • Le chauffage de l’eau
  • Les électroménagers
  • L’humidification
  • La ventilation

Les fenêtres de votre maison affectent la plupart de ces éléments.

  • Le chauffage et le refroidissement de l’espace sont fonction des températures extérieures et de la vitesse du vent, de la température maintenue dans la maison, de l’isolation des murs, du toit et du plancher, ainsi que du rendement des fenêtres et des portes.
  • L’éclairage qu’il vous faut ajouter est fonction du nombre d’heures de lumière du jour et de la quantité de cette lumière pénétrant par les fenêtres, selon leur taille, leur nombre et leur emplacement.
  • L’humidification et la déshumidification sont fonction de la température et du niveau de sécheresse à l’extérieur, de la production d’humidité dans la maison, et de l’humidité relative requise pour être confortable et rester en santé. Les fenêtres et les portes peuvent laisser échapper l’air humide vers l’extérieur, en hiver, et servir à ventiler l’humidité indésirable, surtout au sous-sol. Le contrôle de la condensation sur les surfaces froides des fenêtres est un autre aspect touchant l’humidité.
  • La ventilation est une question de confort et de santé. Elle peut être assurée mécaniquement ou naturellement par les fenêtres et les portes.

La consommation énergétique résidentielle au Canada se répartit comme suit :

  1. Chauffage de l’espace          63 %
  2. Chauffage de l’eau                 17%
  3. Électroménagers                   14%
  4. Éclairage                                  4 %
  5. Refroidissement de l’espace 2%

 

house-energy-use-fr

En plus de leur effet direct sur les coûts de l’énergie, des fenêtres éconergétiques peuvent affecter :

  • La taille du système de chauffage/refroidissement. Dans un édifice mieux isolé, il est possible d’utiliser un plus petit système de chauffage et de refroidissement. Ceci vous fera économiser lors d’une nouvelle construction ou lors du remplacement d’une vieille fournaise.
  • L’emplacement des bouches d’air. Elles peuvent être disposées le long des murs intérieurs plutôt que ceux extérieurs et permettre ainsi d’économiser sur les conduits, de réduire les problèmes créés par les rideaux et d’améliorer la hauteur libre au sous-sol. Il est possible d’économiser lorsqu’on en tient compte lors d’une construction.