Coûts d’énergie moindres

Chauffer en hiver

Dans une maison canadienne moyenne, le chauffage et le refroidissement de l’espace représentent environ 60 % de la consommation annuelle d’énergie et, dans la plupart des maisons, les fenêtres représentent entre 20 et 30 % des pertes annuelles de chaleur. En installant des fenêtres haut rendement, on peut réduire considérablement, de jusqu’à 60 % dans certains cas, la perte de chaleur. En fait, selon le concept d’une maison et ses niveaux d’efficacité, le remplacement des fenêtres en place par des modèles à haut rendement peut mener à des économies immédiates de chauffage de l’ordre de 9 à 18 %.

 

house-energy-use-fr

Refroidir en été

Il n’y a pas que l’hiver. On peut également réduire les coûts de refroidissement, en été, car les fenêtres haut rendement contribuent tout autant à garder la maison fraîche. Le même enduit à faible émissivité qui garde les rayons infrarouges à l’intérieur, l’hiver, empêche la chaleur réflective d’y pénétrer, l’été. L’intérieur reste ainsi plus frais, ce qui réduit la demande en climatisation.